La chaine initiatique de succession

Home Madani-fr La chaine initiatique de succession


La chaine initiatique de
succession


AL-TARIQA AL MADANIYYA


 


Sayyidona Mohammad (SAW)

né à l’aube d’un lundi de l’an
570 / le 12 rabi’ el awal de l’an 50 avant l’hégire à Mecque

et décédé en 632 / l’an 12 de
l’hégire à Médine

 


al-Imam ‘Ali Ibn Abi-Tâlib

né en l’an 597 / le 13 rajab
de l’an 23 avant l’hégire à Mecque

et décédé en 660 / l’an 40 de
l’hégire à Koufa (Iraq)

 

puis son fils

 


al-Imam al-Hassan Ibn Ali Ibn ‘Abi-Tâlib

né le 28 février 624 / le 15
ramadan de l’an 3 de l’hégire à Médine

et décédé le mardi 05 mars 670
/ 07 safar de l’an 50 de l’hégire à Médine

 


Abu-Muhammad Jâbir

7ème siècle / 1er siècle h

 


Sa’id al-Ghazwâni

fin 7ème, début 8éme siècle /
fin 1er, début 2ème h

 


Muhammad Fath as-Su’ûd

8ème siècle / 2ème h

 


Sa’ad

fin 8ème, début 9ème siècle /
fin 2ème, début 3ème h

 


Abou Muhammed Sa’îd

9ème siècle / 3ème h

 


Ahmad al-Marwâni Abul-Qâssim

9ème siècle / 3ème h

 


Ibrahim Ibn Ahmad al-Khawwâs ‘Abu-Ishâq
al-Basri

décédé en 903 / 290 h

 


Zaynu-Dîn al-Qazwîni

fin 9ème, début 10ème siècle /
fin 3ème, début 4ème h

 


Muhammad Shamsu-Dîn

10ème siècle / 4ème h

 


Tâju-Dîn Muhammad

10ème siècle / 4ème h

 


Nûru-Din Abou l-Hassan Ali

fin 10ème, début 11ème siècle
/ fin 4ème, début 5ème h

 


Fakhru-Dîn

11ème siècle / 5ème h

 


Taqiyyu-Dîn al-Fuqayr

fin 11ème, siècle début 12ème
siècle / fin 5ème, début 6ème h

 


‘Abdou-Rahmân al-Madani al-Zayyat

12ème siècle/ 6ème h

 


‘Abdou-Salam Ibn Mashish

1140-1223 / 559 h-624 h

 


Abou l-Hassan ‘Ali Ibn ‘Abdullah ash-Shâdhili

1196-1258 / 593 h-656 h

 


Abul-‘Abbas Ahmad Ibn ‘Omar Ibn Muhammad
al-Mûrsi al-Andalussi al-Ansari

décédé en 1287 / 686 h

 


Tâju-Din Ahmad Ibn Muhammad Ibn ‘Ata-Allah
al-Iskandari

1259-1309 / 657-709 h

 


Dawûd Ibn Omar Ibn Bakhal al-kahâri
al-Iskandari al-Maliki

14ème siècle/ 8ème h

 


Muhammad Wâfa Bahru-al-Safâ

14ème siècle / 8ème h

 

puis son fils

 


Ali Ibn Muhammad Wâfa

vers 1362 / 764 h

 


Yahyâ al-Qâdiri

fin 14ème, début 15ème siècle
/ fin 8ème, début 9ème h

 


Abul-Abbas Ahmad Ibn ‘Oqba al-Hadrami

Décédé en 1489 / 895 h

 


Ahmad Ibn Ahmad Zarrûq al-Fassi

1442-1494/ 846 h-899 h

 


Ibrahim al-Fahham

fin 15ème, début 16ème / fin
9ème h, début 10ème h

 


‘Ali as-Sanhâji ad-Dawwâr

(décédé en 1539 / 946 h

 


‘Abdu-Rahman al-Majdûb

décédé en 1568 / 976 h

 


Yousef al-Fassi

16ème siècle / 10ème h

 

puis son frère

 


‘Abdu-Rahman al-Fassi

16ème ,17ème siècle / 10ème ,
11ème h

 

puis son neveu fils de
Youssef al-FAssi

 


Muhammad Ibn Abdullah al-Fassi

17ème siècle / 11ème h

 


Qâssim al-Khassassi

17ème, 18ème siècle / 11ème,
12ème h

 

puis le fils de son maître
Muhammad Ibn Abdullah al-Fassi

 


Ahmad Ibn Abdullah al-Fassi

18ème siècle, 12ème h

 

puis son fils

 


al-‘Arabi Ibn Ahmad

18ème siècle, 12ème h

 


Abul Hassan Ali Ibn Abdu-Rahman al-Hassani
al-Jamal al-Amrani

décédé en 1779 / 1193 h

 


al-‘Arabi Ibn Ahmad ad-Darqâwi

1768 – 1823 / 1182 h – 1239 h

 


Abu Ya’za (Abu ‘Azza) al-Mahâji

fin 18ème, début 19ème siècle/
fin 12ème, début 13ème h

 


Muhammad Ibn Qadûr al-Wakili al-Karkari

décédé en 1884/ 1301 h

 


Muhammad al-Bûzaydi

1830 – 27 octobre 1909 / 1245
h – 1327 h

 


Ahmad Ibn ‘Aliwa (al-Alawi)

1869 – samedi 14 juillet 1934/
1285 h -1352 h


 


 


۞Cheikh
Mohammed al-Madani

1888 – Jeudi 14 mai 1959


                                     


Cheikh Muhammed al-Munawwar
al-Madani

Né le 28 mai 1937

 

« Yā Latīf ! », (Ô Toi, le Doux) !

« Yā Latīf ! », (Ô Toi, le Doux !), est également une courte invocation, très puissante, d'un Nom divin qui synthétise les attributs de beauté, de douceur et de bienveillance de l’Essence divine. Une notion de subtilité est incluse dans ce Nom qui agit comme un...

Une tradition musalsal [récit rapporté avec les gestes l’accompagnant]

As-Suyūtī dit : « J’ai rapporté, à ce sujet, une tradition musalsal [récit rapporté avec les gestes l’accompagnant] que m’avait transmis notre Maître, l’Imām Abū ‘Abd Allah, Muhammad Ibn Abī Bakr, Ibn ‘Abd Allah, de ses propres paroles. Je vis à la main une sibḥa...

L’Ikhlās (pureté des intentions)

سبحة اليسر Oui, l’invocateur doit purifier son intention et en enlever les taches d’ostentation. L’Ikhlās (pureté des intentions) est l’esprit des actions, comme l’avait dit Ibn ‘Atā’ Allah, qu’Allah agrée, dans ses « Maximes ». Le Seigneur des univers nous l’a...

Les meilleures invocations

Cheikh Sidi Mohammed Al-Mounawwar al-Madani, qu’Allah le préserve, dit dans une moudhakara (rappel) : « Les meilleures invocations par lesquelles on pourrait invoquer Allah, en secret et publiquement, sont celles prononcées par le Prophète, sallâ Allahu ‘alayhi wa...

Sidi ‘Ali Chbili

Un beau jour, sidi ‘Ali Chbili, (Ville deChrahil, Tunisie),que Dieu ait son âme, posa cette question à son Maître Sidi Mohammad Al-Madani: - Invoquez-vous (encore) le Nom suprêmeSīdī? - L’invocation des Connaisseurs réalisés est la contemplation (muchāhada) ; alors...

Allons-y mes frères

Un ancien poème du Cheikh Mohammed al-Madani, écrit en dialecte tunisien. Il y incite les frères à rendre visite à leur Maître avec passion et volonté. 1) Allons-y les frères ! Que nous rendions visite à notre père, détenteur de la Preuve. 2) Allons lui rendre visite...