Le mot du Cheikh Mohamed Al-Munawar Al-Madani après le décès de Sidi Abdel-Haq, le Moqadem de la Tariqua Madaniyya en Italie, que Dieu lui fasse miséricorde

Home Des hommes autour du Cheikh Le mot du Cheikh Mohamed Al-Munawar Al-Madani après le décès de Sidi Abdel-Haq, le Moqadem de la Tariqua Madaniyya en Italie, que Dieu lui fasse miséricorde

Au nom d’Allah, le Tout-Clément, le tout-Miséricordieux,

Qu’Allah prie sur Son Messager, notre soutien, le plus noble des créatures, ainsi que sur ses Compagnons et sa famille, aux rangs élevés.

Sidi ‘Abd al-Haqq Idriss, que Dieu ait son âme, le Moukaddam de la voie madaniyya en Italie, a déployé les plus bels efforts pour la diffuser et en a fourni toute son énergie.

Il a le mérite de traduire une partie de l’œuvre de mon père, Cheikh Sidi Mohammad Al-Madani, qu’Allah ait son âme, en italien.

C’est lui qui en a facilité la lecture et la diffusion auprès des aspirants et des chercheurs.

Sidi Abd Al-Haqq était assidu dans ses invocations, jour et nuit.

Il accomplissait ses awrads (invocations quotidiennes) en suivant les orientations du Maître des créatures.

Il avait une belle moralité et un cœur doux.

Autour de lui se sont réunis ses frères comme sidi ‘Abd Allah et sidi Abou Bakr et plein d’autres.

Ils se sont réunis autour des bonnes actions. Leurs cœurs étaient soudés pour accomplir le bien.

Il était en forte relation avec la Zaouia Madaniyya, en aimait les frères, et respectait les rites et codes.

Sidi ‘Abd al-Haqq est un vrai modèle dans la sincérité et la constance. Allah a fait couler, grâce à lui, les plus beaux rappels.

Qu’Allah enveloppe son âme de miséricorde, autant les terres et les cieux. Qu’Il accorde la constance à nos frères sur le chemin de la fidélité.

Le serviteur de la voie madaniyya

Mouhammad Mounawwar al-Madani.

01/01/2020

عبدالحق إدريس

عبدالحق إدريس

« Yā Latīf ! », (Ô Toi, le Doux) !

« Yā Latīf ! », (Ô Toi, le Doux !), est également une courte invocation, très puissante, d'un Nom divin qui synthétise les attributs de beauté, de douceur et de bienveillance de l’Essence divine. Une notion de subtilité est incluse dans ce Nom qui agit comme un...

Une tradition musalsal [récit rapporté avec les gestes l’accompagnant]

As-Suyūtī dit : « J’ai rapporté, à ce sujet, une tradition musalsal [récit rapporté avec les gestes l’accompagnant] que m’avait transmis notre Maître, l’Imām Abū ‘Abd Allah, Muhammad Ibn Abī Bakr, Ibn ‘Abd Allah, de ses propres paroles. Je vis à la main une sibḥa...

L’Ikhlās (pureté des intentions)

سبحة اليسر Oui, l’invocateur doit purifier son intention et en enlever les taches d’ostentation. L’Ikhlās (pureté des intentions) est l’esprit des actions, comme l’avait dit Ibn ‘Atā’ Allah, qu’Allah agrée, dans ses « Maximes ». Le Seigneur des univers nous l’a...

Les meilleures invocations

Cheikh Sidi Mohammed Al-Mounawwar al-Madani, qu’Allah le préserve, dit dans une moudhakara (rappel) : « Les meilleures invocations par lesquelles on pourrait invoquer Allah, en secret et publiquement, sont celles prononcées par le Prophète, sallâ Allahu ‘alayhi wa...

Sidi ‘Ali Chbili

Un beau jour, sidi ‘Ali Chbili, (Ville deChrahil, Tunisie),que Dieu ait son âme, posa cette question à son Maître Sidi Mohammad Al-Madani: - Invoquez-vous (encore) le Nom suprêmeSīdī? - L’invocation des Connaisseurs réalisés est la contemplation (muchāhada) ; alors...

Allons-y mes frères

Un ancien poème du Cheikh Mohammed al-Madani, écrit en dialecte tunisien. Il y incite les frères à rendre visite à leur Maître avec passion et volonté. 1) Allons-y les frères ! Que nous rendions visite à notre père, détenteur de la Preuve. 2) Allons lui rendre visite...