MORALITÉ ET BONNE CONDUITE
Vous êtes ici : Accueil » Français » BIBLIOTHEQUE » Principes de tassawouf » Les sept priorités du Musulman

Les sept priorités du Musulman

D 24 février 2013     H 21:40     A Madani    


agrandir

 La vie est un des plus beaux présents divins. Elle nous permet de connaître Allah, s’en approcher et de se préparer à Sa rencontre. Chaque jour compte et doit être utilisé pour préparer cette rencontre. Dés lors, quelques priorités s’imposent dans l’organisation de la vie, notre « monture » pour l’au-delà. 

1- Commencer, sans tarder, à apprendre le Coran, à le comprendre et à le méditer. La fréquentation de la Parole d’Allah doit figurer parmi nos activités quotidiennes les plus urgentes. Le travail sur le Coran englobe la récitation (tilāwa), l’apprentissage par cœur, (ḥifẓ) et la méditation (tadabbur, tafakkur). Le Coran est la parure qui agrémente nos jours. Il est la Parole transcendante qui illumine notre petite histoire, éphémère. 

2- Observer les cinq prières, et dans la mesure du possible, à temps et en groupe dans les Demeures d’Allah. Cinq fois dans la journée, l’on se dirige vers Dieu pour Lui demander aide et secours, Lui exprimer la sincère ‘ubūdiyya (iyyāka na‘budu wa iyyāka nasta‘īn). Chaque prière sera alors perçue comme une ultime rencontre, un adieu de la vie, mais aussi une source d’espoirs, d’amours éternelles et des joies apaisantes.

3- Renforcer le lien vivant avec le Bienaimé, sayyidunā Muhammad, sallā Allahu ‘alayhi wa sallam. La vivacité de ce lien se renforcera par la récitation des hadiths, le rappel de son comportement exemplaire, la prière sur lui avec le cœur et l’esprit, amour et humilité ; se rappeler les belles scènes de sa noble vie…Bref, vivre avec lui comme s’il faisait partie de nous-mêmes, de notre famille (Il est notre Père spirituel) et de l’existence. N’est-il pas la joie de vivre ? 

4- Consacrer un moment de la journée pour parler d’Allah, de Son Messager, et de la religion à autrui. Cette mission de diffusion, (našr) ne doit nullement se confondre avec le prosélytisme primitif. Il s’agit de faire aimer la religion, par un comportement quotidien empreint de bonne moralité et de sincérité. Etre l’ambassadeur du Vrai et l’envoyé de l’Envoyé d’Allah pour répandre le vrai...

5-Etre en relation permanente avec les autres croyants. L’individualisme est, dans la voie vers Allah, un vice mortel. Seule la fraternité sincère et continuelle irriguera nos consciences dans ce désert de matérialités.

6-Travailler sur soi pour se pencher sur les maux de l’ego (nafs), aussi nombreux soient-ils. C’est mener un doux combat, progressivement, contre les maux qui empoisonnent la vie intérieure et empêchent la découverte des trésors divins enfouis en nous.

7-Travailler avec la famille, autre présent divin parmi les plus beaux. Allah est Celui qui réunit les membres de la famille. Il est entre eux. Les enfants s’élèvent par et pour l’amour. Le Prophète dit : « Inculquez à vos enfants trois vertus : L’amour du Prophète, l’amour de Sa famille et la récitation du Coran ».

 Pour définir ces sept priorités, nous nous sommes fondés sur le verset : « wa idhā faraġta fa-nṣab », (lorsque tu finis, tu avances..) ainsi, que sur un hadith dont la teneur est la suivante : « Lorsque le Prophète rentrait chez lui, il partageait son temps en trois parties (égales ?) : une partie dédiée à son Seigneur, passée dans l’adoration, la récitation du Coran et les invocations ; une partie pour lui-même, divisée en deux sous-parties : une pour le repos et l’autre pour aider les gens à gérer leurs affaires ; une troisième partie pour sa famille. L’emploi du temps du Prophète était entièrement dédié à Allah. Il ne voyait que Lui et n’œuvrait que pour Lui. La vie, la famille et les gens n’étaient que prétexte à la recherche de la
Satisfaction d’Allah. Celui-ci lui aura donné jusqu’à ce que le Prophète en soit satisfait. « wa la-sawfa u‘tika Rabbuka fa-tardhā  »…

Abū Chady al-Madanī,

Paris, 24 février 2013. 

Les sept priorités du Musulman
La vie est un des plus beaux présents divins. Elle nous permet de connaître Allah, s’en approcher et de se préparer à Sa rencontre. Chaque jour compte et doit être utilisé pour préparer cette rencontre. Dés lors, quelques priorités s’imposent dans l’organisation de la vie, notre « monture » pour l’au-delà.