Accueil > BIBLIOTHEQUE > Poèmes (traduction) > Le parfum de l’Envoyé

Le parfum de l’Envoyé

Poème composé par un faqir madani...

samedi 23 janvier 2016, par Madani

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]


Le parfum de l’Envoyé embaumait les cœurs,
Un musc pur, inaltéré, recouvrant les fleurs
Des âmes des Croyants, unies pour le louer,
Muhammad, le Prophète, le Bien Aimé.

Nous étions Shadhilis, murmurant son nom,
Vivifiant les litanies et les oraisons.

Nous étions Qadiris, nuques inclinées,
Par la scansion des chants puissants, emportés.

Nous étions Madanis, guidés par l’Amour
De la Source des Essences et de l’Arbre des Jours.

Nous étions Naqshbandis, orientés
Vers la pure Lumière de l’Envoyé.

Les paroles des savants évoquaient ce Don
D’ Allâh, sans égal, secret de la guérison
Des cœurs sincères, cherchant le pardon divin,
Par celui dont l’éloge n’a pas de fin.

Puis se forma l’Assemblée du Souvenir,
Les chants transportant les âmes vers l’essence
Inexprimable d’al Haqq, notre seul désir
Etant que subsiste Sa Seule Présence.

Wa salat wa salam ’ala ashrafi al anbiya ila yawm ad din.

Poème composé par un faqir madani, à l’occasion de la
célébration du mawlid nabawi à Paris, le 16 janvier 2016.

Zawiyya Madaniyya
21 janvier 2016




Envoyer un message

Facebook